Médecine complémentaire et alternative

Le sigle « MCA » désigne la médecine complémentaire et alternative, mais demandez à n’importe qui de définir ce qu’elle est et vous obtiendrez probablement une myriade de réponses. Les thérapies de la MCA couvrent un tel éventail de traitements qu’il n’existe pas de définition simple et précise.

Les associations à la fine pointe de la recherche en MCA du Canada et des États-Unis – le Réseau canadien interdisciplinaire pour la recherche sur la médecine complémentaire et parallèle (In-MCP) et le National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM) – ont adopté la définition opératoire suivante au sujet de la MCA :

La médecine complémentaire et alternative est un regroupement de divers systèmes de soins de santé médicaux, de pratiques et de produits qui ne sont pas actuellement considérés comme faisant partie des pratiques médicales traditionnelles.

Les deux se distinguent comme suit : la médecine complémentaire s’utilise parallèlement aux traitements conventionnels, alors que la médecine alternative s’emploie au lieu des traitements conventionnels. Le répertoire de ce qui est considéré comme relevant de la MCA change continuellement, au fur et à mesure que ses thérapies s’avèrent sécuritaires et efficaces, qu’elles sont intégrées à la médecine traditionnelle et que de nouvelles approches novatrices en matière de soins de santé émergent.

Les pratiques de la MCA sont généralement regroupées dans cinq domaines de soins : les systèmes médicaux alternatifs, les interventions corps-esprit, les traitements à fondement biologique, les méthodes kinésiologiques et corporelles, et les thérapies énergétiques.

Médecine intégrative

Il existe de nombreuses définitions de l’expression « médecine intégrative », mais la plus courante désigne la pratique médicale qui coordonne des traitements conventionnels aux thérapies de la MCA selon une approche axée sur le patient pour optimiser la santé et le rétablissement. Voici la définition qu’en donne le NCCAM :

La médecine intégrative combine des thérapies de la médecine traditionnelle à des thérapies de la MCA dont le caractère sécuritaire et efficace repose sur des données scientifiques de haute qualité.

Toute sa vie, le Dr Rogers a défendu la médecine intégrative. Il était l’un des cofondateurs du Thera Wellness Centre (1977) et du Centre for Integrated Healing à Vancouver (aujourd’hui InspireHealth). Malgré les pressions extérieures, il a maintenu une quête résolue de traitements et de thérapies visant à améliorer la santé de ses patients et ses efforts inlassables ont légué un fondement durable pour les soins médicaux intégratifs sur le cancer au Canada.

Grâce aux efforts novateurs et au courage d’individus comme le Dr Rogers, les idées peu conventionnelles se transforment en pratiques établies.