Lecture Sponsorship

Pour marquer le 10e anniversaire du Prix Dr Rogers en 2017, les Prix des précurseurs ont été créés à titre de distinction unique qui rend honneur aux individus dont les convictions personnelles de poursuivre des pratiques sortant nettement du statu quo médical ont préparé la voie pour les leaders de demain, incarnant ainsi la fameuse citation de sir Isaac Newton :

« Si j'ai vu plus loin, c'est en me tenant sur les épaules des géants. »

Les Prix des précurseurs ont été remis lors d’un banquet d’honneur qui s’est déroulé à Toronto, le 24 février 2017. Galerie de photos

The Groundbreaker Award Recipients

Nous adressons nos félicitations aux lauréats des Prix des précurseurs, dont voici les noms :
  • Le Dr Steven K.H. Aung, Université de l'Alberta, Edmonton (Alberta) | Bio et (vidéo en anglais)
    Le Dr Steven K. H. Aung est un médecin de famille qui pratique la gériatrie et la médecine intégrative; il pratique et enseigne aussi la médecine chinoise traditionnelle (MCT). Professeur clinicien à la Faculté de médecine et de dentisterie de l'Université de l'Alberta, le Dr Aung est professeur invité à de nombreuses universités, notamment en Chine, au Japon, aux États-Unis, au Brésil, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Vice-président (pour l'Amérique du Nord) de la World Federation of Chinese Medicine Societies (Fédération mondiale des sociétés de médecine chinoise), il est expert-conseil auprès de l'Organisation mondiale de la santé sur la MCT, l'acupuncture et la gestion de la douleur cancéreuse. Le Dr Aung occupe également le poste de directeur de l'engagement communautaire à l'Institut de santé intégrative de la Faculté de médecine et de dentisterie de l'Université de l'Alberta. Le Dr Aung a reçu la distinction d'excellence professionnelle de l'Académie diplomatique de la paix en 1986, l'Ordre de l'excellence de l'Alberta en 2002, la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2003, le prix Médecin du siècle en 2005 et, en 2006, l'Ordre du Canada, qui est le plus grand honneur conféré par le Canada. Il a prononcé des conférences internationales et a publié de nombreux articles, livres et traités sur l'intégration de la MCT et des soins de santé occidentaux. Il continue d'exercer, dans l'esprit d'une approche médicale naturelle et empreinte de compassion.
  • Le Dr Jozef Krop, centre EcoHealth and Wellness Inc., Mississauga (Ontario) | Bio et (vidéo en anglais)
    Né en Pologne en 1944, Jozef Krop est devenu devenir médecin parce qu'il a été atteint de tuberculose. Il a étudié la médecine à l'Université Jagiellonian de Cracovie de 1962 à 1968. Après avoir immigré au Canada en 1972, il a fait sa résidence médicale à l'Hôpital de la ville de Saskatoon, où il a travaillé avec le Dr Abram Hoffer, psychiatre. Impressionné par le succès remporté par le Dr Hoffer avec ses interventions alimentaires et son administration de doses thérapeutiques de vitamines B3, C et B6 pour traiter la schizophrénie, le Dr Krop s'est spécialisé en médecine orthomoléculaire et environnementale, et est devenu fellow de l'Académie américaine de médecine environnementale (American Academy for Environmental Medicine) en 1983. De 1984 à 1988, il a participé à des projets universitaires instaurés par le gouvernement pour étudier les avantages possibles de la médecine environnementale pour les Canadiens et a présenté un mémoire devant la Commission Brundtland..

    Le Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario (CMCO) lui a infligé des mesures disciplinaires (de 1989 à 2010) – sans plaintes de la part de patients ni préjudice souffert –, avec l'intention prouvée de lui faire cesser d'utiliser certaines modalités médicales particulières, en dépit des preuves scientifiques publiées. De nombreux autres collègues ont enduré une persécution semblable. Il aura fallu vingt ans de publicité à l'échelle du pays pour susciter des pressions du public menant à la modification de la législation médicale. Les modalités de traitement que le CMCO avait tenté de discréditer sont désormais acceptées et reconnues par la médecine traditionnelle. Le succès juridique remporté en son nom est désormais enseigné en droit (la cause Krop). Le rapport 2007 de la Commission canadienne des droits de la personne avait exigé des adaptations concernant les hypersensibilités environnementales. À l'heure actuelle, le Dr Krop participe à l'introduction de la médecine environnementale au programme d'études de l'Université de Łódź, en Pologne. Ses travaux sont documentés dans divers articles scientifiques et son ouvrage intitulé Healing the Planet One Patient At a Time.
  • Le Dr Stephen Sagar, McMaster University, Hamilton (Ontario) |Bio et (vidéo en anglais)
    Le Dr Stephen Sagar a fait ses études au Royaume-Uni et est professeur au Département d'oncologie et de médecine de l'Université McMaster au Canada. Spécialiste de radio-oncologie, il exerce au Centre de traitement du cancer Juravinski à titre d'expert-conseil et fait partie de son personnel. Ses intérêts de recherche et de perfectionnement sont l'oncologie intégrative, la médecine de l'esprit et du corps, ainsi que des modèles holistiques de soins aux patients, de l'expérience des patients, de psycho-oncologie et de psychoéducation. Il a publié plus de 100 manuscrits et chapitres de livre sur la recherche et l'éducation en thérapies complémentaires et en soins de soutien, particulièrement pour les patients atteints de cancer. Son premier livre, intitulé Restored Harmony, est une publication majeure qui présentait aux patients cancéreux les principes de la médecine chinoise, ainsi que son intégration dans le système médical scientifique occidental. De plus, il a élaboré et enseigné de nombreux cours à l'intention des patients devant s'orienter dans le système de santé des soins oncologiques, de même que des cours de premier cycle et de cycles supérieurs universitaires sur l'oncologie intégrative pour les médecins, les infirmières et les travailleurs sociaux. Il est président sortant de la Société d'oncologie intégrative (Society of Integrative Oncology) et membre de la Société de psycho-oncologie internationale (International Psychooncology Society). Fanatique de la bonne forme physique, il est également amateur de gastronomie. Ses passe-temps comprennent la lecture de romans, l'étude de la psychothérapie, l'analyse de l'art, la peinture, l'écriture poétique, ainsi que le visionnement de films artistiques et de spectacles de ballet.
  • Le Dr Donald Warren, clinique naturopathique Naturally Well, Ottawa (Ontario) | Bio et (vidéo en anglais)
    Diplômé en 1984 du National College of Naturopathic Medicine (Collège national de naturopathie), le Dr Warren a occupé de nombreux postes de direction au sein du domaine de la naturopathie. Au début des années 90, il a présidé le conseil d'administration de l'Institute of Naturopathic Education and Research (INER [Institut d'enseignement et de recherche en naturopathie]) et guidé l'Ontario College of Naturopathic Medicine (Collège de naturopathie de l'Ontario) de Toronto alors naissant dans son cheminement qui l'a transformé en Canadian College of Naturopathic Medicine (CCNM [Collège canadien de naturopathie]). Il a ensuite été recteur du CCNM pendant une période de croissance et de développement rapide, jouant un rôle essentiel pour le faire reconnaître à titre d'école médicale agréée en naturopathie. Le Dr Warren a aussi siégé au Council on Naturopathic Medical Education (CNME [Conseil d'enseignement de la naturopathie]), notamment à titre de président, alors que cet organisme avait demandé à être agréé par le département américain de l'éducation à titre d'agence d'accréditation et avait obtenu ce statut. Il est membre fondateur de l'Academic Consortium for Complementary and Alternative Health Care (Consortium universitaire pour les soins de santé complémentaires et alternatifs). Il est rédacteur en chef du Naturopathic Foundations Project (un projet de compilation des connaissances en naturopathie) et a récemment conclu un essai de grande envergure sur le sida en Rwanda, à titre de principal directeur de recherche. Le Dr Warren a récemment pris sa retraite à Ottawa et n'exerce plus en naturopathie familiale.
  • Le Dr Joseph Y. Wong, Toronto Pain & Stress Clinic, Toronto (Ontario) | Bio et (vidéo en anglais)
    Le Dr Joseph Wong a obtenu son diplôme de médecine en Chine et au Canada et s'est ensuite spécialisé au Canada en acquérant une formation en médecine physique et en réadaptation. Il exerce à titre de médecin spécialiste de la réadaptation depuis 50 ans. Il a fait partie des fondateurs de l'Acupuncture Foundation of Canada (Fondation de l'acupuncture du Canada), créée en 1974, lorsque ses enseignements reposaient sur l'acupuncture selon la médecine chinoise traditionnelle (MCT). Le Dr Wong estimait que ces enseignements devaient accorder une place à la médecine scientifique ultramoderne. Il a élaboré un nouveau modèle d'acupuncture fondé sur l'anatomie, la physiologie et l'acupuncture, baptisé « acupuncture neuro-anatomique ». Cette nouvelle approche est devenue le fondement du programme d'études de l'Acupuncture Foundation of Canada Institute (Institut de la Fondation de l'acupuncture du Canada) où il a été instructeur-chef de 1975 à 2001. Ses lignes directrices y sont toujours suivies. Le Dr Wong a donné des conférences sur l'acupuncture neuro-anatomique au Canada et partout dans le monde. Défendant depuis longtemps la fusion des médecines orientale et occidentale afin de les intégrer à la médecine traditionnelle, il estime que les médecins devraient utiliser les meilleures méthodes des deux disciplines, afin de perfectionner une approche médicale empirique. Il a intégré l'acupuncture à sa pratique médicale et à des programmes de réadaptation dans d'importants hôpitaux de Toronto et de Sudbury, en Ontario. Il a rédigé de nombreuses publications sur l'acupuncture, dont six livres. Il continue toujours d'exercer la médecine de réadaptation à l'aide de l'acupuncture.

Jury des Prix des précurseurs
Cinq spécialistes internationaux distingués du domaine de la médecine complémentaire et alternative (MCA) ont constitué le jury qui a sélectionné les lauréats des Prix des précurseurs.
Communiqués de presse
4 janvier 2017
14 septembre 2016