Mme Heather Boon,
lauréate de 2015
La Dre Sunita Vohra,
lauréate de 2013
La Dre Marja Verhoef,
lauréate de 2011
 
Le Dr Hal Gunn,
colauréat du Prix de 2009
 
Le Dr Bud Rickhi,
colauréat du Prix de 2009
 
Le Dr Alastair Cunningham,
colauréat du Prix de 2007
 
Le Dr Abram Hoffer,
colauréat du Prix de 2007

Heather Boon, Ph. D. (2015)
Mme Boon est la doyenne de la Faculté de pharmacie Leslie Dan de l'Université de Toronto. Sa carrière de 25 années a été marquée par le constat qu'un grand nombre de Canadiens et de Canadiennes utilisent la médecine « alternative » et le fait qu'il n'existe que très peu de recherche à ce sujet. Elle a joué un rôle de premier plan dans l'établissement du Centre for Integrative Medicine, un projet conjoint de l'Université de Toronto et de l'Hôpital de Scarborough. Elle a été l'instigatrice de la formation du réseau de recherche IN-CAM et de l'établissement de l'International Society for Complementary Medicine Research. Leader de la plus haute intégrité, elle est une véritable championne de la collaboration multidisciplinaire.

Pour en savoir plus sur le Prix Dr Rogers de 2015

La Dre Sunita Vohra (2013)
La Dre Vohra est la directrice fondatrice de CARE (Complementary and Alternative Medicine Research and Education), le premier programme d'études en médecine pédiatrique intégrative au Canada, à l'hôpital Stollery d’Edmonton. Elle a dirigé plusieurs études de haute qualité sur l’efficacité des thérapies utilisées en MCA. Compte tenu de son expérience en pédiatrie, en épidémiologie clinique et en pharmacologie clinique, la Dre Vohra est une leader respectée dans les domaines de la MCA et de la médecine conventionnelle, comblant souvent le fossé entre les deux disciplines.

Pour en savoir plus sur le Prix Dr Rogers de 2013
La Dre Marja Verhoef (2011)
La Dre Verhoef  a remporté la toute première chaire de recherche au Canada en médecine complémentaire à l’Université de Calgary en 2001. Elle a été l’instigatrice de la mise sur pied de plusieurs réseaux canadiens visant à promouvoir et à établir des partenariats parmi les personnes qui s’intéressent à la médecine complémentaire, alternative et intégrative. Le mieux connu de ces réseaux se nomme IN-CAM, un organisme virtuel qui suscite la collaboration entre les chercheurs et les praticiens au Canada, en Amérique du Nord et à l’échelle internationale. Elle a été la première présidente de la International Society of Complementary Medicine Research (Société internationale de recherche en médecine complémentaire). Elle a été une avocate inlassable de l’adoption de méthodes de recherche pertinentes portant sur les approches souvent pluridimensionnelles qui appartiennent au domaine de la médecine complémentaire et alternative.

Pour en savoir plus sur le Prix Dr Rogers de 2011
Le Dr Hal Gunn (2009)
Le Dr Gunn a assumé la direction du Centre for Integrated Therapy à l’état naissant, après sa fondation par le Dr Rogers. Il l’a transformé en un centre aujourd’hui connu sous le nom d’InpireHealth, où on prend soin chaque année de centaines de patients atteints de cancer. L’approche d’InspireHealth est un modèle de soins intégrés pour les cancéreux qui est axé sur le traitement de la personne à part entière et ne se confine pas seulement à la maladie.
Le Dr Badri (Bud) Rickhi (2009)
Le Dr Rickhi a mis sur pied le Research Centre for Alternative Medicine, de nos jours appelé Canadian Institute for Natural and Integrative Medicine (CINIM). Il a également joué un rôle prépondérant dans l’établissement de l’Integrative Health Institute au Collège Mount Royal.

Pour en savoir plus sur le Prix Dr Rogers de 2009
Le Dr Alastair Cunningham (2007)
Les travaux précurseurs du Dr Cunningham ont porté sur l’importance de l’état d’esprit et son incidence sur le système immunitaire, particulièrement auprès des patients atteints de cancer. Malgré le scepticisme extrême dont il a été l’objet, il a enseigné des approches psychologiques et spirituelles à des patients et en a documentant les résultats. Le premier cours a eu lieu dans son salon. Ving‐cinq ans plus tard, son programme connu sous le nom de The Healing Journey ou Wellspring, a aidé des milliers de personnes atteintes de cancer et leurs familles, au Canada et partout dans le monde.
Le Dr Abram Hoffer (2007)
Les travaux innovateurs du Dr Hoffer ont établi les paradigmes d’une médecine orthomoléculaire. Il a été l’un des premiers à établir et promouvoir la valeur essentielle d’une bonne nutrition, des bienfaits des minéraux et des vitamines pour la santé et le mieux-être ainsi que l’élimination de nourritures toxiques dans le traitement des maladies. Son adoption opiniâtre d'approches orthomoléculaires non toxiques dans les troubles physiques et mentaux ont aidé des milliers de patients atteints de diverses affections, allant de la schizophrénie au cancer.